Talents, points d’amélioration, faiblesses : Quelle différence ?

Talents, points d’amélioration, faiblesses : Quelle différence ?

Salut à toi,

Pour ce nouvel article sur la connaissance de soi, je t’invite aujourd’hui à partir en exploration au cœur de tes talents. Oui mais pas que ! Internet regorge d’articles et de vidéos à ce sujet. C’est bien, mais c’est un peu comme regarder qu’une seule face de la Lune et oublier qu’elle est ronde. Aujourd’hui je te propose d’aller explorer la Lune dans sa globalité et de découvrir à la fois tes forces et tes faiblesses. Car je crois, sauf erreur de ma part, qu’un Humain entièrement constitué est composé de ces deux faces.

Prêt.e ? C’est parti !

Talents VS Faiblesses

Alors oui, il faut le dire : nous avons tendance à mettre plus en valeur nos talents que nos faiblesses. Moi le premier. Et peut-être que tu es même en train de te dire « Des faiblesses, moi ? Pfff, n’importe quoi ! ». Mais tu es peut-être aussi en train de te dire « Des talents, moi ? Pfff, n’importe quoi ! ». Eh bien, laisse-moi te dire que dans les deux cas tu as tort ! Tu as forcément un talent et une faiblesse qui sommeillent en toi. Laisse-moi te le prouver dans cet article, mais avant ça donnons un peu de sens à ces mots : TALENT et FAIBLESSE.

Qu’est-ce qu’un talent ?


“Il y a du bonheur dans toute espèce de talent.

Honoré de Balzac

Selon le Larousse, un talent est une aptitude particulière à faire quelque chose. Stoooop ! Arrêt sur image ! Un mot super important ici : APTITUDE.

Un talent, c’est une aptitude, une compétence, être capable de quelque chose. Autant de synonymes à garder en tête car ils nous seront utiles pour l’exercice qui va suivre.

Peut-on dire qu’un talent est une force ? Oui. À condition que ce talent soit exploité dans un contexte approprié. Imaginons que j’ai un talent dans la peinture et que je sois comptable. Je travaille toute la journée avec des chiffres et a aucun moment je me rapproche du domaine de la peinture. Ce talent est-il une force dans ce contexte ? Pas vraiment.

On pourrait philosopher sur ces termes pendant des heures mais ce ne serait pas vraiment efficient.

Donc, ce que l’on retiendra pour l’exercice qui va suivre c’est que : TALENT = APTITUDE = COMPÉTENCE = CAPABLE DE = ce dans quoi je suis DOUÉ.E = FORCE.

Attention : Aujourd’hui je ne parle pas de qualités car un talent n’est pas toujours une qualité.  Mais nous n’irons pas sur le sujet des qualités et des défauts aujourd’hui car :

1) Ce sujet est très vaste
2) On se focalise aujourd’hui sur les capacités.

(Toutefois, si tu souhaites avoir du contenu sur les qualités et défauts, n’hésite pas à me le dire dans les commentaires)

Qu’est-ce qu’une faiblesse ?

Aujourd’hui, on a tendance à dire qu’il ne faut plus dire Faiblesses mais plutôt Points d’amélioration. Je suis en partie d’accord avec cette idée car, pour moi, il y a une grande différence entre les deux.

Contrairement à un talent, une faiblesse est une incapacité, une incompétence. On trouvera souvent en face du mot Faiblesse le mot « Manque ». À priori, il suffirait juste de combler ce manque pour que cette faiblesse disparaisse. Simple, non ? La réalité est toute autre car il est aussi possible de rester dans le Statu quo et de ne rien faire par rapport à cette faiblesse. Les raisons qui nous laissent dans ce Statu quo nous sont propres et souvent inconscientes. Donc, pour moi, une faiblesse est une situation d’incapacité dans laquelle nous choisissons (consciemment ou non) de ne pas évoluer.

Que se passe-t-il lorsque l’on veut évoluer ? Eh bien, pour moi, cette faiblesse devient un point d’amélioration. Il y a toujours un manque de quelque chose, une incapacité à ce moment-là, toutefois, il y a une volonté d’évoluer.

Donc 3 concepts que tu vas pouvoir mettre en pratique tout de suite tes :

  • Talents
  • Points d’amélioration
  • Faiblesses

Partons en exploration

Comme d’habitude, ma volonté est de te proposer des exercices super simples qui te permettront de mieux te connaitre et de mettre en lumière la richesse qui est en toi. « Ouais mais Quentin, on parle de Faiblesses, je ne vois pas en quoi c’est une richesse.. » Je te propose d’être curieux.se à faire l’exercice qui va suivre et tu pourras te faire ta propre idée. 😉

En avant les Talents

Étape 1 : Fais une liste d’au moins 10 choses dans lesquelles tu es doué.e. Pour t’aider, tu peux commencer ta phrase par : « Je suis doué dans…. » ou bien « On dit que je suis doué dans… ». Toutes les situations sont les bienvenues. L’idée est de se concentrer sur ce pour quoi tu as du talent, ton truc unique à toi. Quand c’est « facile » pour toi (et pas forcément pour les autres). Pas question de se comparer : Ce que je fais de mieux, moi.

Tu as ta liste de 10 choses ? Génial ! Continuons !

Étape 2 : Pour cette étape, commence par te focaliser sur tes 5 plus grands talents, ceux pour lesquels tu es extrêmement fièr.e de toi.

Maintenant, pour chacun de ces talents, pose-toi ces questions :

« Comment je m’y prends pour être doué.e ? » « Quelles sont les compétences auxquelles je fais appel ? »

Par ici les faiblesses

Tu n’as pas vraiment envie de faire cette partie de l’exercice car tu ne te sens pas trop à l’aise ? C’est normal, c’est ton Ego qui te fait avancer à reculons. Recentre-toi sur tes motivations à lire cet article et à explorer la connaissance de soi. Tu devrais être en mesure de continuer cet exercice avec plaisir. 🙂

Cette fois, il y aura 3 étapes :

Étape 1 : Fais une liste d’au moins 10 choses qui te paraissent être une faiblesse, une incapacité. « Je ne suis pas capable de… » « Ma faiblesse est… ».

Tu as ta liste ? Parfait !

Étape 2 : Tu l’as vu venir ? Exactement ! Dans cette étape, il est question de faire la différence entre tes faiblesses dans lesquelles tu veux rester dans le Statu quo et tes faiblesses dans lesquelles tu souhaites évoluer, c’est-à-dire tes points d’amélioration.

Étape 3 : Maintenant que tu as déterminé tes faiblesses et tes points d’amélioration, concentrons-nous sur ces derniers. On pourrait s’attarder sur tes faiblesses mais ce ne serait pas vraiment productif pour aujourd’hui. En avoir conscience est déjà une très bonne chose !

Que faire de ces points d’amélioration ? Eh bien, il suffit de te poser cette première question pour chacun de tes points : « Qu’est ce qui me manque pour transformer cette Incapacité en une Capacité ? »

Puis une seconde question : « Comment vais-je m’y prendre pour transformer cette Incapacité en capacité ? ».

Et voilà, le tour est joué !

Qu’en est-il de moi ?

Comme d’habitude, je teste moi-même les exercices que je te propose dans mes articles, ce qui te permet de voir qu’ils sont facilement réalisables mais aussi d’en savoir un peu plus sur moi en tant qu’être humain.

Voici ma synthèse :

Mes talents

TalentsExploration
Trouver des solutionsComment je m’y prends pour être doué à trouver des solutions ? Je dirais tout d’abord que je prends chaque problème comme un challenge, comme un jeu. Tout de suite, ça met moins de pression à la situation et ma créativité peut prendre place. Je sais que si je suis sous pression, il me sera bien plus difficile de trouver une solution. Ensuite, lorsque j’aborde le challenge, je joue avec les perspectives entre la vision d’ensemble et les détails. Et je vais faire des allers-retours entre cette vision d’ensemble et les détails pour mieux appréhender la situation. Avec de la compréhension, du bon sens et de la créativité, j’arrive généralement à trouver une voire plusieurs solutions au même challenge.
Poser des questionsSans hésiter, pour poser des questions, je fais appel à ma grande curiosité. Pas celle que l’on utilise pour connaitre les derniers potins du village mais celle que l’on utilisait tout le temps quand on était petits. « C’est quoi ça ? » « Ça sert à quoi ça ? » « Pourquoi on fait ça ? ». Tu sais, cette curiosité pleine d’innocence pour essayer de comprendre comment le Monde fonctionne, à la recherche permanente des surprises qu’il a à nous offrir.  
Les blind-testsC’est la grande question que de savoir comment je m’y prends pour être doué dans les blind-tests ! Je ne suis pas musicien mais il me suffit d’entendre la première note (ou accord) d’une chanson que j’ai écouté quelques fois pour la reconnaitre. En réfléchissant, je pense que plusieurs facteurs font que j’arrive à être bon dans cette discipline : Être ouvert à tous les genres de musique, avoir une écoute profonde, aimer les jeux. Bon, je dois avouer que ce talent ne me sert pas beaucoup dans mon métier mais ça entretient et développe ma culture musicale. 😉
Le sport en généralTu peux me demander de faire n’importe quel sport, je vais me débrouiller pour arriver à faire quelque chose. Je ne deviendrai pas champion de la discipline mais ce sera assez pour prendre du plaisir. Tous les sports ? Non pas le football. Je ne sais pas ce qu’il se passe avec mes jambes à ce moment-là mais elles ne réagissent plus et j’ai l’impression de courir comme un playmobil. Les mystères de l’Univers… Plus sérieusement, ce qui m’aide dans le sport, c’est la capacité d’observation et de reproduire un geste. Sans oublier, qu’il y a cette curiosité à essayer et cette forte volonté de se dépasser.  
Les réflexions philosophiquesGrande découverte de l’année 2020-2021 : Les discussions philosophiques. En relisant mes 4 précédents talents, je me rends compte des points communs qui se rejoignent ici : Ouverture, curiosité, challenge, créativité, sans oublier la volonté de remettre en question sa propre vision du Monde.

Mes points d’amélioration

Points d’améliorationExploration
La rédactionSi tu as lu mon article qui explique ce défi, tu sais déjà que la rédaction n’est pas mon fort. Qu’est ce qui me manque pour développer ce point ? L’expérience. Comment je vais m’y prendre pour développer ce point ? Faire, tout simplement. Continuer d’écrire des articles, m’inspirer d’autres blogueurs et blogueuses plus expérimenté.e.s mais aussi prendre en compte tes commentaires qui me sont très précieux.
Les activités manuellesEn mettant en avant mes talents, je me suis rendu compte que les activités manuelles n’en faisaient pas partie, alors que j’adore bricoler, créer des choses avec mes mains !  Ce qui me manque aujourd’hui, c’est le temps que je ne prends pas pour ces activités (donc difficile de s’améliorer). Le temps, j’en ai. Tout comme toi. Les 24h sont universelles. Pour développer ce point, je vais alors commencer par consacrer 2 heures par semaine à des activités manuelles.
Se focaliser sur 1 chose à la foisC’est assez paradoxal mais je suis capable de faire plusieurs choses à la fois et incapable de me focaliser sur 1 seule chose. J’ai toujours plusieurs projets qui se bousculent dans ma tête donc j’en commence plusieurs, quitte à avoir du mal à tous les assumer. Je souhaite changer ça et commencer à me focaliser sur 1 chose et bien la faire du début à la fin. Ce qui me manque, c’est de la concentration et de la discipline à ne faire qu’une seule chose à la fois. Pour améliorer ce point, je vais commencer par mettre un objectif précis, une date de fin mais aussi une échelle de progression afin d’avoir une vue d’ensemble de la tâche que je suis en train de réaliser.
La patienceFaire preuve de patience fait partie de mes points d’amélioration. Oui, car j’aime que les choses aillent vite. Bien mais vite. Je suis incapable d’attendre. Du moins, ça me demande beaucoup d’efforts aujourd’hui et c’est pour ça que je souhaite développer ce point. Pour développer cette patience, il me manque…de la patience ? Haha. En tout cas, je sais que la prochaine fois que je manquerai de patience, je me focaliserai sur le moment présent.
La vulnérabilitéUn autre point que je souhaite développer est la capacité à être vulnérable. Concept que j’ai découvert il n’y a pas si longtemps, et quand je l’ai expérimenté…Wow. Une si forte pression accumulée pendant des années relâchée en un rien de temps. Difficile de le décrire avec des mots, mais pour moi, c’est la reconnexion avec mes émotions. Ce qui me manque aujourd’hui pour être capable de faire appel à ce pouvoir de la vulnérabilité est le lâcher prise. Comment vais-je m’y prendre pour développer ce point ? Je vais commencer par identifier et exprimer plus souvent mes émotions du quotidien.  

Comme tu viens de le voir, chaque personne est constituée de forces, de points d’amélioration et de faiblesses. En prendre conscience est un pas important vers la connaissance de soi. Suite à ça, tu pourras exploiter tes talents, développer tes points d’amélioration et même assumer tes faiblesses. Dans quel but ?  Prendre de meilleures décisions dans ta vie, passer un entretien d’embauche, avoir plus confiance en toi, s’affirmer auprès des autres ? Les exemples sont nombreux, à toi de choisir tes motivations qui ont le plus de sens pour toi.

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à le partager. Cela m’aidera à développer le blog et tu aideras aussi d’autres personnes à faire un pas de plus vers la connaissance de soi.

À la semaine prochaine pour un nouvel article !

Peace ⭐

Quentin

  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire